feuilleter plutôt par… ordre chronologique des peintures
Charleroi
dimensions : L61xH42 cm
support : toile
technique : acrylique
dominante(s) : rouge, bleu

Dans ces volumes qui se contentent de la vie en deux dimensions, car ils savent comment ne pas s’aplatir en ces plans, il arrive que certaines serrures manquent, un trousseau de clés est dans notre main mais aucune porte ne se satisfait de nos sésames, pourtant nombreux et de toutes formes. Restent les autres serrures béantes, palastres plaqués sur les nombreux mondes inaccessibles, pourtant connus : si nous regardions un de ces mondes, il serait soudain, au contact de notre regard, fait de la matière de nos souvenirs, des pierres caressées par le lichen et la mousse, des tuiles trempées par l’orage, de la terre souvent bêchée, des buissons taillés chaque année. Quelque chose flotterait, ou volerait, enfin dériverait devant les portes disparues, sur la surface d’un monde-miroir pour lequel nous sommes des reflets, il n’y aurait jamais eu de fenêtres fermées, les escaliers seraient aplatis en ruisseau et il ne resterait qu’un regard, fixe, à vous sourire, immense et glissant à travers les facettes taillées d’une pierre trop précieuse pour être touchée.